Planifier notre avenir commun : NotreWinnipeg et SOCC 2.0

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel

Les processus de révision de NotreWinnipeg 2045 et de Collectivités complètes 2.0 ont atteint le début de l’étape des approbations. Le processus prévu sera le suivant :

  1. 15 janvier 2021L’ordre du jour du comité exécutif comprenant les rapports sur NotreWinnipeg 2045 et Collectivités complètes 2.0 est publié. Vous trouverez ce qui suit : les rapports de la première lecture, l’ébauche de politique comprenant les commentaires obtenus lors de la participation publique de la phase 3, l’explication des corrections apportées, et l’état des motions qui se rapportent à NotreWinnipeg depuis 2016.
  2. 20 janvier 2021 – Le comité exécutif se réunira pour examiner les rapports et décider s’il convient de les soumettre à la première lecture du conseil municipal. Une fois que la première lecture aura été effectuée par le conseil municipal, le comité exécutif tiendra une audience publique combinée sur NotreWinnipeg 2045 et Collectivités complètes 2.0 à une date à déterminer.
  3. Audience publique – Nous vous informerons une fois que la date aura été confirmée et que l’ordre du jour des rapports de l’audience publique aura été publié. Le rapport comprendra un compte rendu plus détaillé de la révision, le processus de participation publique ainsi que les commentaires reçus jusque-là. Vous aurez l’occasion de vous inscrire pour assister à l’audience publique à titre de délégation. Veuillez consulter les renseignements complets sur les audiences publiques.
  4. Après l’audience publique – Le comité exécutif peut recommander une deuxième lecture par le conseil municipal et demander des modifications en fonction des commentaires reçus à l’audience publique.
  5. Après la deuxième lecture – Le conseil municipal soumettra NotreWinnipeg 2045 à l’approbation de la Province. La Province peut demander des modifications au document avant de le renvoyer au conseil municipal aux fins de la troisième lecture et de l’adoption.
  6. Troisième lecture – Le conseil municipal décidera quand aura lieu la troisième lecture de Collectivités complètes 2.0, que la Province ne doit pas approuver.

Dans le cadre du processus de prise de décisions et de revue des rapports, les membres du public ont la possibilité de se présenter à titre de délégation devant le comité exécutif lorsque le rapport est remis le mercredi 20 janvier. La séance commencera à 9 h 30 dans l’immeuble du conseil, au 510, rue Main, et sera également diffusée en ligne. L’ordre du jour de la séance est désormais affiché en ligne.

N’oubliez pas que vous pouvez revoir les anciennes ébauches et les documents de participation publique à winnipeg.ca/notrewinnipeg.

Les processus de révision de NotreWinnipeg 2045 et de Collectivités complètes 2.0 ont atteint le début de l’étape des approbations. Le processus prévu sera le suivant :

  1. 15 janvier 2021L’ordre du jour du comité exécutif comprenant les rapports sur NotreWinnipeg 2045 et Collectivités complètes 2.0 est publié. Vous trouverez ce qui suit : les rapports de la première lecture, l’ébauche de politique comprenant les commentaires obtenus lors de la participation publique de la phase 3, l’explication des corrections apportées, et l’état des motions qui se rapportent à NotreWinnipeg depuis 2016.
  2. 20 janvier 2021 – Le comité exécutif se réunira pour examiner les rapports et décider s’il convient de les soumettre à la première lecture du conseil municipal. Une fois que la première lecture aura été effectuée par le conseil municipal, le comité exécutif tiendra une audience publique combinée sur NotreWinnipeg 2045 et Collectivités complètes 2.0 à une date à déterminer.
  3. Audience publique – Nous vous informerons une fois que la date aura été confirmée et que l’ordre du jour des rapports de l’audience publique aura été publié. Le rapport comprendra un compte rendu plus détaillé de la révision, le processus de participation publique ainsi que les commentaires reçus jusque-là. Vous aurez l’occasion de vous inscrire pour assister à l’audience publique à titre de délégation. Veuillez consulter les renseignements complets sur les audiences publiques.
  4. Après l’audience publique – Le comité exécutif peut recommander une deuxième lecture par le conseil municipal et demander des modifications en fonction des commentaires reçus à l’audience publique.
  5. Après la deuxième lecture – Le conseil municipal soumettra NotreWinnipeg 2045 à l’approbation de la Province. La Province peut demander des modifications au document avant de le renvoyer au conseil municipal aux fins de la troisième lecture et de l’adoption.
  6. Troisième lecture – Le conseil municipal décidera quand aura lieu la troisième lecture de Collectivités complètes 2.0, que la Province ne doit pas approuver.

Dans le cadre du processus de prise de décisions et de revue des rapports, les membres du public ont la possibilité de se présenter à titre de délégation devant le comité exécutif lorsque le rapport est remis le mercredi 20 janvier. La séance commencera à 9 h 30 dans l’immeuble du conseil, au 510, rue Main, et sera également diffusée en ligne. L’ordre du jour de la séance est désormais affiché en ligne.

N’oubliez pas que vous pouvez revoir les anciennes ébauches et les documents de participation publique à winnipeg.ca/notrewinnipeg.

  • Les objectifs de développement durable des Nations Unies : Pourquoi ils sont importants et ce que nous faisons

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    14 juil 2020
    prise en charge de l’image

    NotreWinnipeg 2045 reconnaît que nous devons travailler ensemble pour résoudre des problèmes mondiaux complexes grâce à un leadership et à une action à l’échelle locale. Les buts, objectifs et orientations politiques de NotreWinnipeg sont basés sur les 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies et approuvés par le gouvernement du Canada. NotreWinnipeg2045 localise et condense les ODD en six objectifs clés pour la Ville de Winnipeg (voir la figure 1 ci-dessous). Ce cadre fournit une base pour parvenir à un développement durable, respecter les droits de la personne et mesurer les progrès.

    Figure 1 – Objectifs de NotreWinnipeg

    Passer de la politique à l’action

    Les révisions apportées à NotreWinnipeg 2045 préparent le terrain pour des actions et mesurent les progrès grâce à une orientation politique stratégique alignée sur les ODD. Parmi les domaines politiques qui ont fait l’objet d’une attention particulière, on peut citer les suivants :

    • L'élimination des obstacles systémiques à la participation
    • L'intégration des perspectives autochtones
    • La réduction de la pauvreté et la lutte contre les effets du changement climatique
    • La compréhension des déterminants sociaux de la santé
    • L'établissement des objectifs d’intensification pour l’aménagement des zones d’habitation
    • Le passage à des modes de transport plus durables et moins dépendants des véhicules personnels

    L’adoption de NotreWinnipeg lancera le processus de création d’un plan d’action sur les priorités stratégiques en réponse à un sentiment très vif de la part du public sur l’importance de la mise en œuvre des politiques. La collaboration avec la collectivité permettra d’agir sur ces objectifs.

    Nous utilisons les indicateurs communautaires de Peg (projet NotreWinnipeg, page 37) comme point de départ pour comprendre l’état actuel de la collectivité et établir les priorités des actions qui répondent aux besoins communautaires.

  • Croissance passée

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    13 juil 2020
    prise en charge de l’image

    À l’instar de la plupart des villes nord-américaines, l’empreinte urbaine de Winnipeg s’est considérablement accrue par rapport à sa population pendant les années de l’après-guerre. De 1971 à 2019, sa zone habitée a presque doublé de volume (en hausse de 96 %), tandis que sa population ne s’est accrue que de 37 %[1].

    La zone de peuplement inclut tous les aménagements urbains qui ont été créés du fait de la croissance de Winnipeg. Cette définition est similaire à celle du Réseau d’étalonnage municipal, et la carte correspond à la carte historique du plan d’aménagement du Grand Winnipeg de 1966 sur les tendances passées de la croissance, car elle inclut toutes les formes de croissance par parcelle, y compris les terrains de golf, les gares de triage et les parcs.

    Image montrant comment la zone de peuplement de Winnipeg s’est étendue entre 1971 et 2019À noter : Cette carte est publiée pour information seulement et n’a aucune portée réglementaire ou politique.[1] Analyse de la Ville de Winnipeg

    Par ailleurs, la population des collectivités établies de Winnipeg s’est repliée de 82 000 personnes de 1971 à 2016[2]. Cette tendance était en grande partie attribuable à une diminution de la taille des ménages, ainsi qu’à un regain de la prospérité économique, qui a permis aux gens d’acheter des habitations unifamiliales plus grandes sur de plus gros terrains et d’avoir plus d’une voiture par ménage. Ce repli est survenu principalement dans les années 1970 et 1980, et les niveaux de population ont commencé à se redresser dans les années 2000 et 2010.

    [2] Statistique Canada

    Les tendances de notre croissance ont été essentiellement alimentées par une évolution des préférences des consommateurs pour des terrains plus grands et des maisons plus grandes.

    Source : Ville de Winnipeg

    En 1918, la superficie moyenne des terrains des habitations unifamiliales isolées tournait autour de 4 000 pieds carrés, pour atteindre un sommet d’environ 9 000 pieds carrés en 2000. Récemment, la superficie moyenne des terrains est tombée à un peu plus de 6 000 pieds carrés.

    En 1918, la superficie habitable moyenne des habitations unifamiliales isolées était de 997 pieds carrés. Ce nombre a chuté pendant la dépression et la Deuxième Guerre mondiale, puis il a augmenté progressivement, pour atteindre environ 1 700 pieds carrés aujourd’hui.

    Ces tendances ont conféré à Winnipeg un tissu urbain qui devient de plus en plus difficile à entretenir. Par exemple, de 1971 à 2016, la population de Winnipeg s’est accrue de 32 %, mais ses conduites d’eau linéaires se sont allongées de 131 %. Le fardeau sur ses budgets pour l’entretien et la construction de nouvelle infrastructure s’alourdissant de plus en plus, Winnipeg a du mal à répondre aux demandes d’une ville en croissance. Le Rapport de 2018 sur l’état de l’infrastructure estimait à 6,9 milliards de dollars le déficit de 2018-2027 à l’égard de l’infrastructure, qui est exacerbé par la croissance limitée des revenus au cours des deux décennies précédentes.

    Source : Ville de Winnipeg

    Dernière décennie

    Au cours de la dernière décennie, les préférences de logement à Winnipeg se sont complètement transformées, suivant les tendances observées dans d’autres villes. Bien que les habitations unifamiliales aient été le type de logement privilégié depuis plusieurs générations, le nombre de mises en chantier d’habitations multifamiliales (maisons jumelées, maisons en rangée et appartements) a dépassé le nombre de mises en chantier d’habitations unifamiliales pour la première fois en 2012, une tendance qui s’est maintenue chaque année depuis.

    Source : SCHL, Le Conference Board du Canada

    En grande partie en conséquence de cette transformation du marché, l’urbanisation des zones vertes est devenue beaucoup plus dense que les banlieues prévues il y a à peine 10 ans. Bridgewater Forest, la première phase de la banlieue de Waverley-Ouest, a commencé à se construire en 2007. Cette zone comporte environ huit logements par acre net (à peu près l’équivalent des quartiers Amber Trails ou South River Heights). Cependant, des projets plus récents devraient accueillir des densités de 12 à 15 logements par acre net (c.-à-d. entre The Maples et Wolseley).

    Contrairement aux habitations unifamiliales, le type de logement exigeant la plus grande superficie de terrain, les habitations multifamiliales peuvent être accueillies sur à peu près n’importe quel terrain compatible. Par conséquent, l’intensification s’est accrue, 45 % de tous les nouveaux logements ayant été construits dans la zone bâtie existante de la Ville pendant la période de 2011 à 2018[3].

    [3] Données sur les permis de la Ville de Winnipeg

    Le tableau ci-dessous présente un aperçu des nouveaux logements par pourcentage pour chaque zone de la structure urbaine existante de 2011 à 2018. La carte de la structure urbaine au-dessous du tableau donne un point de repère visuel indiquant où se trouvent ces zones.




    2011 (%)

    2012

    2013

    2014

    2015

    2016

    2017

    2018

    2011-2018

    Zones bâties existantes

    39

    43

    41

    63

    47

    47

    33

    56

    46


    Centre-ville

    3

    2

    1

    10

    5

    6

    5

    11

    5


    Gros projets de réaménagement

    0

    1

    0

    0

    2

    2

    0

    7

    2


    Façade de corridor

    4

    3

    5

    7

    4

    6

    4

    5

    5


    Zones de stabilité (collectivités établies)

    10

    19

    12

    15

    17

    14

    13

    18

    15


    Zones de stabilité (collectivités récentes)

    21

    17

    22

    31

    19

    18

    11

    15

    19












    Zones vertes

    62

    58

    59

    37

    53

    54

    67

    44

    54














    CARTE DE LA STRUCTURE URBAINE

    Pour de plus amples renseignements, consulter les documents suivants :

    Lien au fil de nouvelles sur la croissance prévue

    Lien au fil de nouvelles sur Collectivités complètes


  • Croissance prévue

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    13 juil 2020
    prise en charge de l’image

    Après une décennie de croissance démographique lente dans les années 1990, la population de Winnipeg a commencé à augmenter de façon constante au début des années 2000 en conséquence de l’immigration internationale découlant du Programme des candidats de la province du Manitoba. Pendant les années 2010, on estime que plus de 95 000 personnes se sont ajoutées à la population de Winnipeg, un rythme de croissance plus de 10 fois plus élevé que celui des années 1990.

    Cette croissance démographique robuste devrait se maintenir au cours des 20 prochaines années. D’après le Conference Board du Canada, la Ville de Winnipeg ajoutera environ 160 700 personnes à sa population de 2020 à 2040, ou environ 8 200 personnes par année. Cette croissance, qui continuera d’être stimulée principalement par l’immigration internationale, s’est avérée essentielle pour assurer que notre effectif peut répondre aux besoins d’une population vieillissante.


    Source : Rapport sur les tendances communautaires et le rendement de la Ville de Winnipeg, volume 1 pour le budget de 2020

    À mesure que la population s’accroît, il en va de même pour les besoins de logement. D’après la croissance prévue, Winnipeg devra aménager environ 82 000 nouveaux logements de 2020 à 2040, ou 3 900 nouveaux logements par année.

    Au cours de la dernière décennie, les préférences de logement à Winnipeg se sont complètement transformées, suivant les tendances observées dans d’autres villes. Bien que les habitations unifamiliales aient été le type de logement privilégié depuis plusieurs générations, le nombre de mises en chantier d’habitations multifamiliales (maisons jumelées, maisons en rangée et appartements) a dépassé le nombre de mises en chantier d’habitations unifamiliales chaque année depuis 2012.

    Le Conference Board du Canada prévoit que l’intérêt robuste envers les habitations multifamiliales observé dans les années 2010 se maintiendra, environ 60 % de tous les logements futurs devant être des maisons en rangée ou des appartements. La Ville devra s’assurer que les terrains sont continuellement aménagés, zonés et viabilisés, aussi bien dans les zones vertes que dans les terrains intercalaires, pour s’adapter à cette croissance.

    Source: SCHL - Société canadienne d'hypothèques et de logement


  • Qu’est-ce qu’une collectivité complète?

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    13 juil 2020
    prise en charge de l’image

    Les collectivités complètes sont des endroits qui offrent et qui soutiennent toute une gamme de modes de vie, en offrant aux gens de tous les âges, quelles que soient leurs aptitudes, des occasions de vivre, de travailler, de magasiner, d’apprendre et de se divertir à proximité les uns des autres.