Consultation sur les places réservées en priorité aux personnes à mobilité réduite dans les transports en commun

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel

La consultation a pris fin

Introduction

La Ville de Winnipeg examine l’accessibilité de son système de transport en commun. L’un des aspects de cet examen consiste à désigner des places réservées en priorité aux personnes à mobilité réduite dans les autobus conventionnels.

Nous voulons mieux comprendre les besoins des usagers du transport en commun et développer des processus tenant compte des besoins des personnes handicapées. Vos commentaires, l’aperçu par région et les données de la Régie des transports de Winnipeg serviront à formuler des recommandations relatives aux futurs sièges prioritaires dans les autobus urbains.


Contexte

Le 19 mai 2020, le comité permanent d’orientation sur le

Introduction

La Ville de Winnipeg examine l’accessibilité de son système de transport en commun. L’un des aspects de cet examen consiste à désigner des places réservées en priorité aux personnes à mobilité réduite dans les autobus conventionnels.

Nous voulons mieux comprendre les besoins des usagers du transport en commun et développer des processus tenant compte des besoins des personnes handicapées. Vos commentaires, l’aperçu par région et les données de la Régie des transports de Winnipeg serviront à formuler des recommandations relatives aux futurs sièges prioritaires dans les autobus urbains.


Contexte

Le 19 mai 2020, le comité permanent d’orientation sur le renouvellement des infrastructures et les travaux publics a demandé au service public d’examiner les questions liées à l’accessibilité des usagers du transport collectif en ce qui concerne les politiques relatives aux poussettes, aux sièges prioritaires et aux sièges de courtoisie, ainsi que l’assistance offerte par le conducteur.

Cet examen s’appuie sur le document de travail de février 2019 résumant le cadre de référence sur les normes d’accessibilité du transport qui s’inscrit dans la Loi sur l’accessibilité pour les Manitobains (LAM). Le Conseil consultatif de l’accessibilité (CCA) a fait l’ébauche d’une norme d’accessibilité du transport, conforme à la LAM, dont une partie présente de nouvelles normes sur les places réservées en priorité aux personnes à mobilité réduite et sur les places pour les aides à la mobilité à l’intention des fournisseurs de services de transport, y compris la Régie des transports de Winnipeg.

Enjeux actuels :

  • Les services de transport collectif de la Régie des transports de Winnipeg desservent des volumes élevés d’usagers à différents moments de la journée. Il peut donc y avoir des autobus bondés et des autobus qui passent sans s’arrêter en raison du manque de place à bord, laissant les usagers attendre le prochain bus.
  • Les autobus qui passent sans s’arrêter représentent un problème pour tous les usagers du transport en commun et c’est pourquoi la ville travaille à un Plan directeur du transportqui propose un réseau à haute fréquence.
  • Les espaces accessibles aux personnes à mobilité réduite (sièges à strapontin qui se rabattent installés à l’avant de l’autobus) dans les autobus urbains sont limités et sont actuellement utilisés selon le principe du premier arrivé, premier servi.

 Image d’un espace accessible aux personnes à mobilité réduite actuellement offert dans les autobus de la Régie des transports de Winnipeg.

  • Le principe du premier arrivé, premier servi pour les sièges prioritaires n’est pas conforme aux normes de transport de la Loi sur l’accessibilité pour les Manitobains.

Image de la signalisation en matière d’accessibilité actuellement utilisée dans les autobus de la Régie des transports de Winnipeg.

La Ville de Winnipeg invite la population à lui fournir des commentaires concernant les places réservées en priorité aux personnes à mobilité réduite et les possibles impacts sur le développement de politiques en matière de transport en commun concernant les obstacles auxquels se heurtent les personnes en fauteuil roulant et les personnes qui ont des poussettes, ainsi que les obstacles à surmonter, visibles ou non, par les autres usagers du transport en commun.
Vous pouvez aussi lire le résumé présentant des politiques similaires en place dans d’autres villes.

  • Fermé : Ce sondage a pris fin.

    Nous aimerions mieux comprendre les besoins des usagers du transport en commun et mettre en place des procédures qui tiennent compte des besoins des usagers handicapés. Parallèlement à l’information sur les politiques en place dans d’autres villes et aux données de la Régie des transports de Winnipeg, vos commentaires serviront à formuler des recommandations pour les futurs espaces prioritaires dans les autobus de transport collectif. 

    Nous vous invitons à prendre dix minutes de votre temps pour répondre au présent sondage afin de nous aider à mieux comprendre vos besoins. Vous pouvez répondre au sondage jusqu’au 15 septembre 2020.

    Le sondage est aussi offert en anglais. This survey is also available in English.

    La consultation a pris fin
    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel